Partagez ce site Web

UN PEU D’ÉCOLOGIE

Leur Territoire > Dans le Monde Moderne

LEUR TERRITOIRE

L’habitat traditionnel du bison s’étend des prairies désertiques du sud des États-Unis et du Mexique jusqu’aux habitats froids, montagneux, et forestiers du nord du Canada. Leur physionomie, en partie la robustesse de leur cou et de leur tête les aide à fourrager la nourriture pendant l’hiver en fouillant la neige meme très épaisse et la qualité isolante de leur pelage font que les bisons sont mieux adaptés aux variances extrêmes de la température que la plupart du bétail. Leur capacité d’adaptation – non seulement à travers les saisons mais à travers les millénaires sur le continent nord américain – les favorise dans un climat en plein changement.

Le bison est aussi considéré une espèce « clé » dans son habitat naturel car il y joue un role écologique important. Les bisons sont végétariens et leurs activités de pâturage non seulement contribuent à la croissance de nutriments dans le sol, elles aident la dispersion des semences et la diversité des plantes tout en favorisant la qualité de l’habitat pour beaucoup d’oiseaux des prairies. Ils sont des architectes du paysage. Ils créent des étangs éphémères qui, après la pluie ou la fonte des neiges, gardent l’eau pour plusieurs jours, fournissant ainsi des habitats importants pour les crapauds et d’autres espèces de plantes de marécage.

À travers le temps et l’étendue de son aire de distribution, le bison partageait le paysage avec d’autres grands animaux tels que le grizzly, le loup, le wapiti, le chevreuil, le mouflon et l’antilope. Comme tous les brouteurs, le bison cherche du fourrage de qualité à l’année longue. Leurs mouvements estivaux vers des régions de plus hautes altitudes réduisent l’utilisation de la végétation aux plus basses altitudes, ce qui augmente la disponibilité de la végétation dans les plaines plus basses et plus chaudes pendant l’hiver.

Le bison et le cerf-mulet se chevauchent dans leur choix d’habitat pendant l’hiver, mais leurs alimentations sont différentes. C’est également le cas avec le wapiti et le bison. Ils se chevauchent davantage pendant l’hiver mais moins pendant le printemps et l’été. En hiver le bison favorise le sauge et le wapiti préfère l’herbe, tandis qu’en été l’alimentation du bison consiste plus d’herbes et moins de plantes ligneuses que le wapiti.



Dans le Monde Moderne