Partagez ce site Web

PARCS CANADA DONNE LA PAROLE AU PUBLIC SUR LE PROJET DE RÉINTRODUCTION DU BISON DES PLAINES DANS LE PARC NATIONAL BANFF, du 9 septembre au 1er novembre 2013

Le 9 Septembre 2013, Parcs Canada a publié un excellent plan pour la réintroduction du bison des plaines dans le parc national Banff. La campagne pour le retour du bison appuie le plan. Le retour du bison est une importante restauration basée sur des valeurs culturelles, historiques et écologiques.

C'est à votre tour d'ajouter votre voix. Ensemble, nous pouvons former un troupeau de bisons sauvages !

Il est important que Parcs Canada vous entende avant la date limite du 1er novembre. Vous pouvez envoyer vos commentaires directement sur cette page.

Voici les points que nous cautionnons dans l'ébauche du plan de réintroduction des bisons :

  • Le plan quinquennal commence par l'introduction d'un petit nombre (30-50 têtes) de bisons dans l'arrière-pays, dans l'idée que les bisons seront plus visibles pour les visiteurs au fil du temps autour de la région du lac Minnewanka / Cascade de la vallée de la Bow (au-delà de cinq ans).
  • Les bisons des plaines proviendront du parc national Elk Island, près d'Edmonton, où le troupeau est indemne de maladie. Parcs Canada est reconnu internationalement pour son expertise dans la restauration et la gestion de bisons sauvages.
  • En se basant sur les meilleures pratiques et ses décennies d'expériences, Parcs Canada propose une « mise en liberté progressive » dans un vaste enclos d'un petit troupeau composé principalement de jeunes bisons, considérés comme plus adaptables et mieux à même de s'attacher à leur nouvel environnement.
  • Les clôtures proposées sont non continues (environ 21km) et seront perméables aux autres espèces fauniques tout en restreignant les déplacements des bisons. La campagne le retour du bison reconnaît la nécessité des clôtures initiales. Ces dernières doivent cependant servir trois rôles différents en fonction de l'emplacement géographique :
    • Clôtures de gestion intermédiaire pour contenir les déplacements des bisons à l'intérieur des limites du parc national de Banff.
    • Clôtures de « politique de bon voisinage » aux endroits géographiques frontaliers avec la province et représentant le plus de risques d'excursions.
    • Clôture de haute qualité et perméable pour les autres espèces à Carrot Creek afin d'assurer la sécurité routière et publique. Voir carte ci-dessous.
  • Parcs Canada a des projets intéressants pour le public et les visiteurs, y compris l'engagement des Premières Nations avec le retour des bisons sauvages. Ces stratégies d'engagements sont prometteuses et ouvrent la voie à des possibilités d'expériences innovantes et participatives, tant pour la gestion, les programmes de suivi, l'acquisition de la science que les programmes d'éducation.

Lire l'ébauche de plan de Parcs Canada, ici...

Laissez savoir à Parcs Canada que vous souhaitez voir les bisons sauvages des plaines dans le parc national Banff, avant le 1er Novembre 2013!

Envoyez vos commentaires ci-dessous, et comme nous, mettez en évidence l'un des points ci-dessus ou d'autres qui vous inspirent.

 

Vos commentaires sont envoyés directement à Parc Canada à opinion@pc.gc.ca.